google-site-verification=9JpTYlI2z5cg_PbBHK4W9l39pgJGbv797qgZEAaBm5s

Bonneau Monique (1929-2014)* ref.144

Soeur Marc-de-Jésus, Oblates de Béthanie

Nom de Baptème : Marie Aléna Monique


  • Année et lieu de naissance : Né le 7 mai 1929 et baptisé le 8 mai 1929 à Tourville, QC
  • Année et lieu du décès :  24 novembre 2014
  • Nom du père :  Bonneau Émile (1893-1976)
  • Nom de la mère :  Roy Simone
  • Profession :  Religieuse pendant 58 ans, Soeur Marc-de-Jésus, Oblates de Béthanie


Voici un texte de Gilles Bonneau. Texte que j’ai retrouvé sur la page Facebook de la municipalité de Tourville à l’occasion de leur 100e. Un anecdote identifiant Monique Bonneau Soeur Marc-de-Jésus, Oblates de Béthanie.

Une anecdote savoureuse de Tourville qui me fait encore sourire...

Pendant plus de 45 années, nous avons habité une maison de campagne située sur les rives de la rivière Ouelle à un endroit appelé : la route du canton des Roches située entre les villages de St-Onésime et de St-Gabriel à quelques kilomètres de La Pocatière. Un joli coin de paradis que nous avons beaucoup aimé pour y passer les mois d’été avec les enfants et par la suite de longs mois à la retraite. Notre sœur Monique, religieuse de son métier… adorait cet endroit et elle prenait plaisir à nous visiter pour des séjours au cours des mois d’août. Sur la galerie arrière, campée dans son fauteuil, elle aimait entendre le bruit de la rivière Ouelle couler devant ses yeux, une rivière qui nous ramenait à nos souvenirs d’enfance à Tourville.

Durant son séjour, une journée entière était toujours consacrée à notre pèlerinage des lieux les plus marquants de Tourville et de ses environs. Du village de St-Onésime, nous pouvions atteindre le village de St-Damase par le rang Pinguet où se trouvait une ancienne tour à feu et de nombreux bâtiments servant à l’élevage de dindes, explorer la belle route Elgin à Ste-Louise et l’ancien village des disciples de Chiniquy ainsi que la belle petite église blanche presbytérienne de l’endroit qui leur servait de lieux de recueillement avant d’arriver au village de Tourville après avoir parcouru le détour de la montagne. Aux limites de Tourville, il fallait pénétrer dans le rang 9 et y faire la procession des anciennes maisons, essayé de se souvenir des noms des familles les ayant habitées, parcourir la petite route de traverse et atteindre le rang John avant de revenir au village. Parfois les villages de Ste-Perpétue et de St-Pamphile étaient au programme avant d’explorer en détail les milles et un recoin du village de Tourville. La première fois où nous avons constaté les restants de notre maison incendiée fut un réel choc émotif...seulement un tas de terre et une cour délabré avec la grange sur le point de s’écrouler...Que d’émotions!

Le dîner se prenait au restaurant Le Jasmin, un bâtiment impressionnant et chaleureux dont la qualité des repas servis fait honneur à Tourville. Parfois nous avons fait des rencontres chaleureuses de certaines bonnes connaissances des familles Avoine principalement et nous prenions plaisir à bavarder avec les clients attablés. Sur le chemin du retour, nous ne manquions pas d’aller saluer nos concitoyens défunts au cimetière de la paroisse. Encore là, beaucoup de souvenirs refont surface de ces personnages que nous avons connus et aimés.

Un jour, sur le chemin du retour près de notre maison familiale, nous avons remarqué la présence de certaines personnes sur la galerie de notre ancien voisin, Jeannot Anctil. Avec l’approbation de ma sœur Monique, on décida d’arrêter. En montant l’escalier, Jeannot qui était calé dans son fauteuil et qui avait à l’époque des problèmes de vision, a soudainement reconnu Monique qu’il n’avait pas vu depuis belle lurette, s’est levé d’un bond en s’écriant : Tabarnack, c’est Soeur Monique..! La médaille bénite que Monique portait à son coup a soudainement fait plusieurs tours…! Ce furent des moments de pur plaisir et de grand bonheur que ces retrouvailles et beaucoup de bons souvenirs ont été évoqués. Je crois que Michel, son fils était présent ainsi que d’autres personnes dont je n’ai pas souvenance. C’était ça, notre Jeannot, tout d’un bloc du haut de son imposante stature et de sa voix de ténor, il nous impressionnait, nous, «les ptits Bonneau» comme il aimait nous appeler mais aucune malice n’émergeait de sa personne même si nous lui faisions des mauvais coups… Les carottes de son jardin étaient bien meilleures que celle de notre maman Simone et nous prenions plaisir à lui en «chipper»…! La famille de Jeannot et de «l’autre Simone (Blais)» fut nos voisins pendant plusieurs années, l’entente et l’entraide n’ont jamais failli. Le spectacle de voir Jeannot fendre son bois de chauffage valait à lui seul plusieurs détours...La hache d’une grosseur impressionnante s’élevait dans les airs comme un ressort et elle s’abattait sur la bûche avec «un Hein» bien sonore entendu de plusieurs voisins...il ne fallait pas qu’une bûche lui résiste car malheur à elle…! Salutations amicales à cette belle famille de la part de nous tous.

PHOTO: Voici une belle photo de Sœur Monique Bonneau, O.B. dans son château...à Ste-Marie de Beauce, endroit où elle a vécu les derniers moments de sa vie. Elle est décédée à cet endroit le 24 novembre 2014.


Avis de décès : 

BONNEAU, SR MONIQUE

1929 - 2014

Sainte-Marie

24 novembre 2014

MAISON FUNÉRAIRE EDGAR MERCIER & FILS INC.


À notre Service de Santé des Oblates de Béthanie de Sainte-Marie, le lundi 24 novembre 2014, à l’âge de 85 ans et 6 mois, après 58 ans de vie religieuse, est décédée Sœur Monique Bonneau c.o.b.. Elle était la fille de feu M. Émile Bonneau et de feu Mme Simone Roy. Elle demeurait à Sainte-Marie et elle était native de St-Clément de Tourville, L'Islet.
Elle sera exposée au Monastère des Oblates de Béthanie, 102 rue Notre-Dame Sud, Sainte-Marie QC G6E 4A3, le vendredi 28 novembre 2014, de 14h à 17h et de 18h30 à 21h et le samedi, jour des funérailles, à compter de 9h.
Le service religieux sera célébré le samedi 29 novembre 2014 à 11h. en la chapelle du Monastère des Oblates de Béthanie, 102 rue Notre-Dame Sud, Sainte-Marie QC G6E 4A3 et de là, au cimetière Sainte-Marie de Sainte-Marie.
Elle laisse dans le deuil outre les membres de sa famille religieuse, les Oblates de Béthanie, ses frères et sa soeur: Jean-Claude (feu Réjeanne Boucher), Conrad (Denise Duquette), Jacques (Marie-Ange Cyr), Camille (feu Barbara Nixon), Gaston (Jacqueline Bélanger), Gilles (Gisèle Gauthier), Louise (Richard Brisebois); ses belles-soeurs: Josette Aubin, Victoire Lemieux et Claire d'Auteuil. Sr Monique était la soeur de feu Benjamin, feu Paul-Eugène et de feu Émile Bonneau. Elle laisse également dans le deuil ses neveux, nièces, cousins et cousines.
La direction des funérailles est confiée à la Maison funéraire Edgar Mercier & fils inc. Sainte-Marie, Beauce, entreprise funéraire, affiliée C.T.Q. Pour information :418-387-4080 télécopieur : 387-4312 courriel : info@edgarmercier.com site web : www.edgarmercier.com




Recherches : Louise Bonneau (1969 -    )*

© Louise Bonneau 2021